COMMUNIQUE DU 18/02/21

L’IVG à 14 semaines et la suppression de la clause de conscience des soignants devait passer ce Jeudi 18 Février devant l’Assemblée Nationale.

Mais ceux qui avaient promu cette avancée du « droit des femmes », lisez: « des féministes », ont du faire marche arrière devant le « cafouillage parlementaire » qu’ils avaient eux mêmes provoqué en présentant douze textes.

Les Chrétiens Protestants et Evangéliques savent bien que l’avortement est un désastre pour les femmes, livrées aux pressions de leur mari, de leur copain, de leur patron, voire de leur papa ou même du, ou de la Docteur.

Nous appelons les personnes de coeur à soutenir les Services d’Aide aux Femmes Enceintes qui aident, avec de faibles moyens, ces femmes à s’en sortir. Nous travaillons en réseau, et c’est notre solidarité qui, après l’Eternel, fera notre force. (Néhémie 8,10)

Dr François Volff, Président.