Elections Législatives 2022

Madame, Monsieur le candidat,
 

Les Chrétiens Protestants et Évangéliques ont été attristés de constater que la majorité des députés de la législature finissante n’ait pas trouvé d’autres solutions pour les femmes enceintes en précarité socio-économique que toujours plus d'avortement, exemple criant d’une politique antisociale qui est, à la décharge des députés, le reflet d’une désocialisation générale.

« Tu n’aurais aucun pouvoir (sur moi) qui ne t’ait été donne d’En-Haut » … Ici, par le moyen d’un vote citoyen. Nous prions pour qu’il se trouve dans la nouvelle Assemblée une majorité de députés de tous bords qui ait à cœur d’aider les femmes enceintes en difficulté à mener à bien leur grossesse.

Ce que nous faisons dans la mesure de nos moyens et grâce à des lois qui, elles, sont sociales et sont mises en œuvre dès que quelqu’un en prend l’initiative.

Il suffit parfois d’un peu de bonne volonté, d’un peu d’information, d’un peu de sagesse, et surtout d’un peu d’amour bien compris pour changer un drame en perspective d’avenir.

Par ailleurs, nous espérons trouver une bonne majorité de femmes et d’hommes convaincus de la loi qui maintient encore le respect de la vie dans les situations de fins de vie douloureuses.

Nous comptons qu’ils s’opposent à tout changement de la loi sur des bases purement idéologiques.
 

C’est pourquoi ils apporteront leurs suffrages à des femmes et des hommes désireux d’agir dans ce sens et porteront à l’Assemblée leurs projets.